Dernières actus

Dédoublement d’une route accidentogène à Bousaada

La route nationale numéro 46, reliant la ville de Bousaada à la commune d’El Hamel est connue des automobilistes pour être très dangereuse à cause du trafic important et de l’exiguïté de ce tronçon.

Attendu depuis longtemps par les usagers de cette route, son dédoublement semble, cette fois-ci, sur une bonne voie. Ainsi, le ministre des Travaux publics et des infrastructures de base, Lakhdar Rakhroukh, a révélé, mardi dernier à M’sila, l’inscription attendue, courant 2023, de cette opération sur un linéaire de 11 km.

Le ministre a précisé, à l’entame d’une visite de travail dans cette wilaya, que compte tenu de “l’importance de ce tronçon de la RN 46, marqué par une circulation quotidienne intense, estimée à 18.000 véhicules/jour de tous types”, et la “présence de points noirs qui sont souvent le théâtre d’accidents mortels”, ce dédoublement est devenu “une des priorités” de son département.

M. Rakhroukh a précisé, à cette occasion, que l’inscription future des projets que le réseau routier de la wilaya de M’sila, sera opérée “en fonction des moyens financiers disponibles dans les budgets de 2023 et de 2024”.

Lors de son inspection des travaux de réalisation de la voie de contournement de la ville de Hammam Dhalaâ, sur une distance de 10 km sur la RN 60, financés à hauteur de 940 millions de DA, le ministre des Travaux publics et des infrastructures de base a insisté sur la nécessité d’accélérer la cadence des travaux sur ce projet constituant “un segment important du doublement de la route reliant M’sila à la localité de Selatna, dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj”.

Dans ce contexte, le ministre a instruit ses services au niveau local à l’effet “d’élaborer une évaluation détaillée du projet de contournement de Hammam Dhalaâ, à la demande de l’entreprise afin qu’elle révise le coût de réalisation”.

Après avoir reçu des explications relatives au dédoublement de la RN 60 reliant M’sila aux limites administratives de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, sur une distance de 38 km pour un coût de près de 4 milliards de DA, M. Rakhroukh a de nouveau insisté sur l’accélération du rythme des travaux au vu de “la grande importance” de cette voie qui relie M’sila à la wilaya de Bordj Bou Arreridj et à l’autoroute Est-ouest.

Le ministre des Travaux publics et des infrastructures de base devait poursuivre sa visite de travail d’une journée dans la wilaya de M’sila en donnant le coup d’envoi des travaux de reprise et d’extension de l’aérodrome de Ain Eddis (commune de Ouled Sidi Brahim) et en inspectant la voie d’évitement de la ville de Boussaâda.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


G-0ZLPT9PH2K