Dernières actus

Kia prévoit de gros investissements dans les années à venir

Kia, deuxième constructeur automobile sud-coréen en termes de ventes, a déclaré mardi qu’il investira 26 milliards de dollars dans des installations de construction automobile et dans les futures technologies de mobilité d’ici 2025.

Kia dépensera 17 milliards de dollars pour améliorer la rentabilité de ses activités de construction automobile existantes et 9,1 milliads de $ pour générer des opportunités commerciales par le biais d’investissements dans les futures technologies de mobilité, a déclaré la société lors de la Journée des investisseurs des PDG de cette année.

Le constructeur sud coréen a déclaré qu’il s’efforcerait également d’améliorer sa compétitivité et la valeur actionnariale de son entreprise au cours des six prochaines années.

Kia prévoit de renforcer sa gamme de véhicules électriques avec 11 nouveaux modèles, dont sept entièrement électriques, d’ici 2026, et compte vendre 1,6 million de véhicules écologiques en 2030.

La société lancera son modèle de crossover entièrement électrique basé sur une nouvelle plateforme de VE appelée plateforme modulaire électrique-globale (E-GMP) au cours du premier trimestre de cette année.

Le nouveau véhicule portant le nom de projet « CV » sera le premier modèle mondial à porter le nouveau logo de Kia. Il est également équipé d’une batterie qui permet une autonomie de plus de 500 kilomètres en mode électrique et un temps de charge à grande vitesse de moins de 20 minutes.

Avec sa gamme de VE renforcée, elle vise à atteindre une part de 6,6 % du marché mondial des VE à batterie d’ici 2025 et prévoit d’atteindre des ventes annuelles mondiales de 500 000 unités d’ici 2026.

De plus, Kia a déclaré qu’elle lancerait son premier modèle de véhicule spécialisé (PBV), le PBV01, l’année prochaine, avec l’objectif de vendre un million d’unités par an sur les marchés mondiaux d’ici 2030.

Les VBP permettent aux passagers de bénéficier de services personnalisés tout en se rendant à leur destination. Une fois personnalisés, les PBV peuvent fonctionner comme un restaurant, un café et un hôtel, ou même une clinique et une pharmacie, en plus d’une navette urbaine.

Les VBP et le service de mobilité aérienne urbaine (UAM) sont reliés au Hub, qui sera installé dans les futures villes pour former un écosystème de mobilité. Le Hub dispose d’un skyport pour les véhicules aériens personnels (PAV) sur le toit et de stations d’amarrage au sol pour que les PBV puissent s’approcher et s’éloigner de plusieurs directions.

(source: yonhap)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


G-0ZLPT9PH2K