Dernières actus

Nissan publie les résultats du premier semestre de l’exercice 2021

Nissan Motor Co., Ltd. a annoncé hier ses résultats financiers pour le semestre clos le 30 septembre 2021, et a revu à la hausse ses perspectives de bénéfices pour l’ensemble de l’exercice 2021. Le constructeur japonais participe ainsi aux résultats positifs du groupe français Renault dont il fait parti.

Faits financiers saillants du premier semestre de l’exercice 2021

Le revenu net consolidé s’est élevé à 3,95 trillions de yens, le bénéfice d’exploitation consolidé à 139,1 milliards de yens et la marge d’exploitation à 3,5 %. Le bénéfice net a été de 168,6 milliards de yens.

Soutenu par des conditions de marché favorables, avec une amélioration de la qualité de ses ventes et une discipline financière, Nissan poursuit la mise en œuvre solide du plan de transformation Nissan NEXT. Bien que le volume des ventes ait été plus faible que prévu, principalement en raison de l’impact de la pénurie d’approvisionnement en semi-conducteurs, les frais de vente et les coûts fixes ont diminué, et la qualité des ventes sur chaque marché a continué de s’améliorer, ce qui a permis d’augmenter le bénéfice par unité.

Sur une base pro forma de gestion, qui inclut la consolidation proportionnelle des résultats de la coentreprise de Nissan en Chine, le bénéfice d’exploitation s’est élevé à 199,7 milliards de yens, soit une marge d’exploitation de 4,3 %. Le bénéfice net s’est élevé à 168,6 milliards de yens.

Faits saillants financiers du deuxième trimestre de l’exercice 2021

Le revenu net consolidé s’est élevé à 1,94 trillion de yens, le bénéfice d’exploitation consolidé à 63,4 milliards de yens et la marge d’exploitation à 3,3 %. Le bénéfice net s’élève à 54,1 milliards de yens. Nissan a obtenu des résultats supérieurs aux prévisions malgré un environnement commercial difficile.

Le tableau suivant résume les résultats financiers de Nissan pour les trois mois clos le 30 septembre 2021, calculés selon la méthode de la mise en équivalence pour la coentreprise chinoise du groupe.

Nissan prévoit que le volume des ventes diminuera de 13,6 % par rapport à la prévision précédente, pour atteindre 3,8 millions d’unités. Malgré la pénurie persistante d’approvisionnement en semi-conducteurs et l’impact négatif de la hausse des prix des matières premières, Nissan a revu à la hausse ses perspectives pour l’ensemble de l’exercice, car elle poursuit son offensive en matière de nouvelles voitures et améliore encore la qualité de ses ventes.

Pour l’ensemble de l’exercice fiscal, Nissan prévoit un chiffre d’affaires net de 8,8 trillions de yens. La société prévoit un bénéfice d’exploitation de 180 milliards de yens, soit 30 milliards de yens de plus que les prévisions précédentes. Le bénéfice net devrait s’élever à 180 milliards de yens, soit 120 milliards de yens de plus que les prévisions précédentes.

À l’occasion de cette annonce, Makoto Uchida, PDG de Nissan, a déclaré : « Nos solides résultats sont le fruit d’une gestion financière diligente, d’une amélioration de la qualité des ventes et d’une offensive continue sur les produits. Cela nous a permis de résister à plusieurs vents contraires. Comme nous avons révisé nos perspectives pour l’exercice 2021, nous sommes convaincus de pouvoir dépasser les 2 % de marge d’exploitation pour l’année, ce qui constitue l’une des étapes du plan de transformation Nissan NEXT. Nous continuerons à poursuivre fermement Nissan NEXT à l’échelle mondiale pour atteindre l’objectif du plan, à savoir une marge d’exploitation de 5 % au cours de l’exercice 2023.  »

(Source: Nissan)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


G-0ZLPT9PH2K