Dernières actus

Transport maritime: Nouvelles facilitations pour les opérateurs privés

Les opérateurs privés qui comptent investir dans le secteur du transport maritime vont bénéficier de plusieurs avantages et facilitations prévus par le gouvernement algérien.

S’exprimant lors de la 1ère édition du Forum maritime d’Alger, organisée par Global Trade Support, le sous-directeur chargé du transport maritime et activités auxiliaires au ministère, Kamel Si Kaddour, a indiqué que parmi ces principaux avantages prévus, l’octroi d’une concession de 10 ans renouvelable et l’accompagnement de ces opérateurs auprès des institutions financières pour leur faciliter l’accès au crédit.

“Il y a une certaine réticence de la part des banques et institutions financières par rapport à ce type de d’investissement et notre rôle c’est de les convaincre de son intérêt pour le développement économique et commercial du pays”, a-t-il fait valoir.

Le responsable a affirmé, dans ce sens, la tenue de plusieurs réunions entre le ministère des Transports et celui des Finances dans l’objectif de permettre à ses opérateurs de contracter des crédits.

Parmi les facilitations accordées, M. Si Kaddour a également cité l’allégement des conditions relatives à l’état des navires.

“Plusieurs opérateurs ont exprimé leur souci concernant l’investissement relatif à l’acquisition d’un navire neuf vu son prix très coûteux”, a-t-il fait savoir, en expliquant que le cadre juridique en vigueur relatif à la concession d’exploitation des services de transport de passagers et de marchandise, exige que le navire à exploiter doit avoir moins de 15 ans d’âge.

“En réponse à leur préoccupation, un arrêté interministériel fixant les conditions et les modalités de dédouanement des navires à état usagers (de plus de 15 ans) pour l’exploitation a été promulgué après concertation entre le ministère des transports et celui des finances”, a-t-il indiqué.

En vertu de cet arrêté, “des dérogations d’âge peuvent être accordées par les services chargés de la marine marchande lorsque l’état du navire est jugé satisfaisant suite à une inspection technique effectuée par un organisme habilité désigné par le ministère”, a-t-il encore détaillé.

Il a précisé qu’il existe une concession pour assurer les deux services (le transport de passagers et de marchandises) et une autre pour un seul type d’activité. La durée de la concession est de 10 ans renouvelables.

(Avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*