Dernières actus

Voitures chinoises: Le miracle n’a pas eu lieu!

Il semble que les algériens doivent se résoudre à payer très cher leur voitures neuves. En effet, au vus des tarifs affichés par Fiat Algérie qui sont très au delà du budget d’un algérien moyen, d’aucun aurait pensé que la venue de concessionnaires qui importent des voitures chinoises aurait permis au simple consommateur la possibilité d’acquérir une voiture neuve à des prix raisonnable. Eh bien non!

L’annonce, cette semaine, des tarifs des voitures importées par les deux concessionnaires Geely Al Djazair et Chery Algérie ont en refroidis plus d’un. La messe est dite, pas moins de 200 millions pour une voiture neuve! Plus de 110 fois le salaire de base!

Il se peut que les représentants de Suzuki-Maruti, quand ils auront obtenu leur agrément définitif d’importation, nous réservent, coté tarifs, quelques surprises. Avec la commercialisation de petites citadine à l’instar de la Celerio ou de la S-Presso.

Dans le cas contraire, l’algérien moyen devra faire une croix définitive sur la possibilité d’acheter une voiture neuve et se rabattre sur le marché de l’occasion. La voiture devenant ainsi, définitivement, un produit de luxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


G-0ZLPT9PH2K